LeBlanc, Edouard Alfred, Monseigneur, 1870-1935

Identity area

Type of entity

Person

Authorized form of name

LeBlanc, Edouard Alfred, Monseigneur, 1870-1935

Parallel form(s) of name

Standardized form(s) of name according to other rules

Other form(s) of name

Identifiers for corporate bodies

Description area

Dates of existence

1870-1935

History

Edouard Alfred LeBlanc naquit le 15 octobre 1870 à Saint-Bernard, Nouvelle-Écosse, le fils de Luc LeBlanc et de Julie Belliveau et le dernier enfant né de cette union. Edouard-Alfred commença ses études dans l'école de son village natal d'Ohio où le gouvernement avait récemment construit une nouvelle école. Il est probable que par après il suivit des classes à Weymouth puis à La Butte (Meteghan River) car à l'âge de 19 ans (en 1889) il entra au Collège Saint-Joseph de Memramcook. Lorsque le Collège Sainte-Anne ouvra ses portes à Pointe-de-l'Église en 1891, Edouard Alfred changea d'institution et devint élève de la première classe des gradués de Sainte-Anne. A l'ouverture du séminaire du Sacré-Coeur à Halifax en 1895, par les Eudistes Edouard Alfred s'y inscrivit et passa 4 années en études théologiques. Le 29 juin 1898, à l'âge de 27 ans, il recevait, avec son cousin Désiré Comeau, l'onction sacerdotale des mains de Mgr. Cornelius O'Brien, archevêque d'Halifax. Ces deux jeunnes hommes furent les premiers Acadiens de la Baie Sainte-Marie à être ordonnés à la prêtrise. Après un stage de 3 ans comme vicaire à Meteghan, le père LeBlanc fut nommé à la cure de plusieurs paroisses du diocèse d'Halifax, notamment Caledonia, Rivière-aux-Saumons et Saint-Bernard. C'est lors de son séjour dans sa paroisse natale qu'il organisa la construction d'une imposante église en pierre qui devait prendre 32 ans à compléter. En 1912, le Vatican nomma Edouard Alfred LeBlanc évêque du diocèse de Saint-Jean au Nouveau-Brunswick, le premier acadien à être élevé à la dignité épiscopale. Cette nomination vint après plusieurs années de revendications par le leadership acadien de l'époque qui s'était donné la mission de voir l'un des leurs introniser sur un siège épiscopal aux provinces Maritimes. Lors de son séjour comme évêque, Mgr. LeBlanc sera responsable de la fondation de la paroisse l'Assomption à Moncton, de la fondation d'une congrégation religieuse d'enseignantes (les religieuses de Notre Dame-du-Sacré-Coeur) et sera un des meneurs dans la lutte pour la nomination du deuxième évêque acadien, Mgr. Patrice Alexandre Chiasson. Mgr. LeBlanc est mort le 17 février 1935 aprés 23 ans à la tête du diocèse de Saint-Jean. Son décès causa un profond deuil au sein de la société francophone car sa nomination à l'épiscopat avait été le moment longtemps attendu dans la lutte pour l'acadianisation de l'église catholique aux provinces Maritimes.

Places

Legal status

Functions, occupations and activities

Mandates/sources of authority

Internal structures/genealogy

General context

Relationships area

Access points area

Occupations

Control area

Authority record identifier

Institution identifier

Rules and/or conventions used

Status

Level of detail

Dates of creation, revision and deletion

Language(s)

Script(s)

Sources

Maintenance notes

  • Clipboard

  • Export

  • EAC